Comment développer l’estime de soi chez les enfants et les adolescents?

Comment développer l’estime de soi chez les enfants et les adolescents ?

 

 

favoriser l'estime de soi chez les enfants et les adolescents

 

 

Article rédigé par Emilie Escobar, tutrice en enseignement et thérapeute en gestion du stress

 

 

 

 

Qu’est-ce l’estime de soi ?

 

 

Selon German Dudes (2010), l’estime de soi est la conscience de sa valeur personnelle globale. Plus précisément, la psychologie définit l’estime de soi comme le jugement qu’une personne va se faire d’elle-même en fonction de sa confiance et de ses propres capacités.

Avoir une bonne estime de soi-même amène de multiples bienfaits comme la sécurité, le bienêtre ou un fort sentiment de confiance. Cependant si les bienfaits sont nombreux, il faut prendre en considération qu’une mauvaise estime de soi détient un lot important de conséquences.

 

Les conséquences touchent diverses sphères de vie comme la sphère sociale, vous avez des difficultés à faire confiance et les relations s’avèrent difficiles. D’un point de vue de la santé mentale, une mauvaise estime de soi est souvent accompagnée d’un comportement agressif, de stress et parfois d’une dépression.

Vous lisez et vous vous demandez : est-ce que j’ai une mauvaise ou une bonne estime de soi ? Très bonne question ! Alors pour le savoir, vous devez repérer les signes. Quels sont-ils ?

  • Vous pensez souvent que vous n’êtes pas à la hauteur
  • Vous êtes facilement déprimés
  • Les remarques vous affectent
  • Anxiété et stress à répétition
  • Sentiment d’être fragile
  • Beaucoup de doutes face aux décisions
  • Échecs à répétition
  • Vous ne vous sentez pas capable d’énoncer vos points forts

 

Si vous vous reconnaissez dans plusieurs de ces signes, l’estime que vous avez de vous-même est sur la mauvaise pente. Heureusement, il existe un nombre conséquent d’exercices à faire pour redorer l’estime de soi.

 

 

 

 

Comment aider son enfant à avoir une bonne estime de lui-même ?

 

 

L’apprentissage de l’estime de soi commence dès le plus jeune âge, il est donc important que les parents aident les enfants dans cet apprentissage. Voici une liste de conseils sur les comportements que les parents devront adopter envers les enfants :

 

  • Avoir une bonne attitude
  • Accorder du temps
  • Aider l’enfant à trouver ses points forts
  • Le féliciter
  • Souligner les efforts
  • Plus important encore, vous devez écouter votre enfant et prendre en compte son rythme
  • Vous pouvez utiliser des livres, des ateliers, une échelle de l’estime…

 

https://projeteveil.com/pdf/Estime_De_Soi.pdf

https://naitreetgrandir.com/fr/etape/1_3_ans/comportement/fiche.aspx?doc=ik-naitre-grandir-comment-batir-confiance-estime-de-soi-enfant

 

Comme chaque comportement, il y’a les bons, mais aussi les mauvais… Voici une liste exhaustive de comportements à ne pas avoir :

 

  • Les critiquer souvent: « Tu n’es pas assez fort, tu n’es pas assez intelligent… ». Ces types de phrases sont à proscrire

 

  • Les comparer avec d’autres enfants : « Kevin, il est plus rapide que toi et en plus il a de meilleures notes… ». Non, non, non, ce n’est pas une bonne chose à faire

 

  • Ignorez votre enfant : chaque enfant a besoin d’attention et il est important de leur accorder du temps

 

 

 

Si tu es un enfant, un adolescent

 

En tant qu’enfant, vous pouvez faire face à des moqueries, des difficultés d’apprentissage ou autre et cela impacte sur votre estime de vous-même. En tant qu’adolescent, vous faites aussi face aux moqueries, aux angoisses de performance ou même de confusion suite aux changements corporels. Si vous ne le saviez pas encore, vous pouvez avoir accès grâce à internet à des vidéos, des lectures, mais aussi des témoignages de personnes qui ont mis tout en place pour améliorer l’estime de soi.

 

 

Voici quelques conseils pour vous :

 

  • Prenez du temps pour faire des activités que vous aimez comme du sport, de la lecture
  • Acceptez-vous avec vos points forts et faibles
  • Félicitez-vous ! Une victoire, qu’elle soit petite ou grande, cela reste une belle victoire
  • Écoutez-vous et écoutez les autres
  • Apprenez de vos erreurs et essayez de nouvelles choses

 

http://www.adosante.org/Sante_mentale/23.shtml

 

Pour conclure, le bienêtre est essentiel et n’oubliez jamais que nous avons tous nos points forts et nos points faibles. Nous sommes tous différents les uns des autres.

 

Alors, souriez, regardez dans le miroir, contemplez-vous, aimez-vous et surtout n’oubliez pas que vous êtes unique.