Du temps de qualité : comment créer un lien affectif unique avec son enfant

Par Audrey Thauvette, psychoéducatricepasser du temps de qualité avec votre enfant sosprof

 

Plusieurs parents se culpabilisent d’avoir un horaire surchargé. Entre le boulot, les tâches ménagères, les repas, les activités sportives, les courses, les devoirs et les leçons, il reste bien peu de temps dans la journée pour jouer et s’amuser avec nos enfants. Il est donc parfois difficile de passer du temps en famille. Cessez de culpabiliser !

 

Quantité de temps versus temps de qualité ?

Une récente étude (Does the Amount of Time Mothers Spend With Children or Adolescents Matter ?), publiée dans la revue Journal of Marriage and Family, démontre que la quantité de temps passé avec nos enfants n’a pas d’impact sur leur avenir comportemental, émotif ou scolaire. Attention, sachez que les minutes passées avec nos enfants sont toutes très importantes. Or, la chercheuse, Melissa Milkie, soutient que « plus ne veut pas toujours dire meilleur ». En effet, ce qui semble avoir un réel impact positif c’est la qualité du temps passé avec nos enfants plutôt que la quantité. Cela réside dans le choix des activités et dans la façon dont nous interagissons. Alors, plutôt que d’angoisser sur le nombre de minutes à passer en compagnie de notre enfant, concentrons-nous à transformer ces instants en moments inoubliables.

 

La Thérapie par le jeu pour répondre aux besoins affectifs de nos enfants

Outre le temps passé à la garderie, à l’école, chez leurs amis, avec la gardienne ou à leur activité sportive, le temps que les enfants passent en compagnie de leurs parents est recherché et très précieux pour eux. Or, en dépit de l’amour inconditionnel des parents à l’égard de leurs enfants, les demandes répétées, la voix élevée, les menaces et les interdits quotidiens ne sont pas perçus comme des preuves d’amour aux yeux des enfants. Les enfants ont donc parfois l’impression qu’ils ne sont pas importants, compris ou aimés ; leurs besoins affectifs n’étant pas complètement satisfaits.

Le Dr Russell A. Barkley s’est penché sur ce constat et a développé une technique d’intervention pour combler les besoins affectifs des enfants. Il s’agit de « La Thérapie par le jeu ». Selon le Dr Barkley, 20 minutes de temps de qualité quotidien avec nos enfants sont suffisantes pour accroître le lien d’attachement, créer une relation significative et répondre à leur besoin d’attention. Ces moments de jeu s’inscrivent dans notre quotidien par des petits bonheurs de la vie très simples. Il ne s’agit pas d’aller à Walt Disney ou à La Ronde, mais plutôt de vivre pleinement le moment passé avec notre enfant.

Quels sont les principes de base de la Thérapie par le jeu ?

  • Temps exclusif passé avec notre enfant (un seul enfant à la fois) ;
  • Au moins 3 périodes de 20 minutes par semaine ;
  • Ces périodes de 20 minutes sont intégrées dans l’horaire et ne sont pas négociables ;
  • L’enfant dirige le jeu : il décide du jeu et des règles ;
  • Le parent se laisse guider, regarde son enfant dans les yeux, l’écoute attentivement et participe ;
  • Le parent ne conteste pas et ne donne pas de suggestions ;
  • La télévision, les jeux vidéo et les autres appareils électroniques ne sont pas permis (on les éteint) ;
  • Le parent se consacre pleinement au jeu pendant 20 minutes (pas de téléphone ni de courriel) ;
  • Le parent félicite, encourage son enfant et lui donne des rétroactions positives ;
  • Après 20 minutes, le parent arrête l’activité (calculer le temps avec une minuterie pour les plus jeunes).

 

Cessez de culpabiliser

Le temps de qualité passé avec nos enfants est extrêmement important et significatif. Il témoigne non seulement de l’amour que nous avons pour nos enfants, mais leur envoie le message qu’ils sont aimés, importants et considérés. Vous verrez, ces quelques minutes dans votre horaire amélioreront la dynamique familiale. Plus un enfant se sent aimé et important, plus il collabore et accorde de l’importance aux demandes de ses parents. Ces minutes bien investies auront également des répercussions à plus long terme. En effet, un enfant qui se sent aimé et écouté développera une meilleure estime de soi, une plus grande confiance en soi et sera plus enclin à s’ouvrir à ses parents lorsqu’il vivra des difficultés. De plus, un adolescent qui a tissé un lien d’attachement sécurisant avec ses parents sera mieux outillé pour faire face aux obstacles de la vie. En somme, ces quelques instants bien investis vous seront rendus à long terme, tout au long de votre vie de parent.

 

Ressources

Barkley, Russel A. (1987). Defiant Children Parent-Teacher assignments. The Guilford Press: New York.

Milkie, M. A., Nomaguchi, K. M. & Denny, K. E., (2015). Does the Amount of Time Mothers Spend with Children or Adolescents Matter?. Journal of Marriage and Family, 77(2), 355–372.

Sites Internet :

Racine, B. Le temps d’exclusivité. Repéré à http://www.educoeur.ca/le-truc-du-mois-le-temps-dexclusivite/