Comment rédiger un article de blogue captivant qui stimulera l’attention de vos lecteurs

Par Chantale Alvaer, enseignante et fondatrice de SOSprof et Enseignez au suivant

 

Rédiger un article de blogue captivant : une tâche facile vous croyez ? Eh bien, détrompez-vous, chers auteurs chevronnés : la structure rédactionnelle diffère considérablement puisqu’il faut à tout prix mettre votre contenu en valeur en vous soumettant à quelques normes SEO des moteurs de recherches. Après tout, un géant comme Google ne désire-t-il pas offrir à ses lecteurs le contenu le plus pertinent et de qualité ? Dans cet article, je vous propose des conseils qui vous aideront à vous adapter à cette structure particulièrement précise qui fera de vos écrits un contenu apprécié et partagé par des milliers d’internautes.

 Attention : il faut rédiger un contenu exclusif afin d’éviter les doublons qui pénaliseront les sites qui publient un contenu identique. Vous pouvez changer l’introduction ou remodeler certaines phrases afin de pouvoir réutiliser vos écrits.

 

Conseil #1 : Trouver des mots clés qui définiront votre article

Quand je parle de mots clés, il ne s’agit pas de synonymes. Il s’agit plutôt de définir le groupe de mots qui attirera les lecteurs vers votre article. Il faut donc être précis, mais concis.

Mots clés pour cet article : rédiger un article de blogue captivant.

 

Conseil #2 : S’assurer de répéter votre groupe de mots à plusieurs reprises

En effet, il est crucial de repérer vos mots clés à plusieurs endroits stratégiques et identiquement :

  • Dans votre titre ;
  • À travers votre premier paragraphe, idéalement dans la première phrase ;
  • Présents dans au moins un de vos sous-titres si cela s’arrime bien ;
  • À deux ou trois endroits dans votre texte.

Mise en garde : Il ne faut pas exagérer la présence de vos mots clés au risque de vous faire pénaliser.

 

Conseil #3 : Scinder votre article en plusieurs paragraphes sous-titrés.

 Ainsi, non seulement vous contribuerez à accroître la lisibilité de votre article, mais aussi, vous capterez beaucoup plus facilement l’attention fragile de vos lecteurs, qui souhaitons-le, apprécieront vos écrits jusqu’à la toute fin.

Attention : il faut éviter les paragraphes trop longs. Je vous suggère de vous en tenir à un maximum de 10 lignes.

 

Conseil #4 : Contenu professionnel et simplifié

N’oubliez pas que vous écrivez dans un blogue et que vous ne publiez pas un article scientifique dans une revue spécialisée. Les lecteurs veulent accéder au cœur du sujet instantanément sinon en un clic vos mots s’envoleront de ses pensées. Rédiger un article captivant, c’est questionner, offrir des conseils concrets (ex. : 5 conseils pour faciliter l’heure des devoirs), ajouter des liens hypertextes et des sources afin d’inviter le lecteur à en lire davantage sur un sujet. Les moteurs de recherche adorent cette pratique !

De plus, sans vulgariser à outrance, il est important de se mettre dans la peau du lecteur qui s’informe sur le sujet pour la première fois.  Le vocabulaire utilisé doit être accessible et éviter d’employer un champ lexical trop technique. Ceci demeurera certainement un des conseils les plus judicieux de cet article. Tout en demeurant professionnel, il faut se rappeler que votre but ultime consiste à ce qu’on vous lise, qu’on vous partage et qu’on veule communiquer avec vous pour en savoir davantage à propos de vos services.

 

Conseil #5 : Longueur proposée pour rédiger un article de blogue captivant

Idéalement, un article de plus de 300 mots bénéficiera d’un meilleur référencement sur Internet. En ce qui concerne le blogue de SOSprof, une moyenne se situant entre 500 et 800 mots est optimale. L’utilisation d’une liste à puces au moins une fois dans votre article pourra alléger le contenu et stimuler l’attention. En effet, rien de plus démotivant que des phrases interminables ! Surtout, n’oubliez pas d’utiliser des marqueurs de relation (d’ailleurs, ainsi, de plus, premièrement, en effet, pour conclure, etc.) puisque c’est un critère à respecter pour le volet lisibilité.

 

Vous possédez des articles pertinents que vous désirez convertir ?

En l’occurrence, je vous confirme qu’en retravaillant la structure de votre texte, vous pourrez aisément le convertir conformément à la structure d’un article de blogue en moins de deux. Il s’agira ici de reformuler une phrase afin d’y insérer votre mot clé, de changer votre titre ou de simplement le modifier et de scinder votre contenu en prenant le soin d’ajouter des sous-titres à vos paragraphes. Stimulant n’est-ce pas ?

Finalement, maintenant que vous savez comment rédiger un article de blogue captivant, c’est le moment de mettre à profit vos nouvelles connaissances ! Concrètement, deux à trois semaines après la publication de votre article, vous pourrez évaluer la retombée du choix de vos mots clés en effectuant une recherche sur le Web en employant ces derniers. La notoriété du site de SOSprof vous aidera considérablement à vous démarquer dans votre positionnement.

 

* Veuillez noter que les conseils offerts sont inspirés de l’outil SEO du WordPress de SOSprof.