SENS dessus dessous ! – La modulation sensorielle

Gabrielle Maccabée, ergothérapeute

Patricia Archambault, ergothérapeute

Clinique Ergothérapie Enfance

 

Nos différents sens ont une influence importante sur notre disponibilité face aux apprentissages… Mais comment est-ce possible ?

 

Qu’est-ce que la modulation sensorielle ?

 

Tous les jours, le système nerveux est confronté à divers stimuli sensoriels provenant de l’environnement. Par exemple :

  • le son soudain d’une cloche ;
  • le bruit de fond dans une classe ;
  • la proximité des camarades à la récréation ;
  • les rayons puissants du soleil qui nous éblouissent.

 

Ces multiples inputs sensoriels demandent à l’élève de s’adapter continuellement en fonction du contexte et de la tâche demandée (un processus qu’il réalise de façon inconsciente). Ce processus fait référence à la modulation sensorielle, un mécanisme d’autorégulation qui permet au système nerveux central de produire une réponse adaptée à la nature et à l’intensité du stimulus. La modulation sensorielle est responsable de moduler le niveau d’éveil du système nerveux, et ce, via les sens. En d’autres mots, par le processus de modulation sensorielle, l’élève adopte des stratégies ou des comportements lui permettant de se réguler et d’atteindre un niveau d’éveil optimal pour l’apprentissage en classe.

Les 7 sens 

la modulation sensorielle

 

On fait souvent référence aux 5 principaux sens lorsqu’on parle du système sensoriel, soit le toucher, l’odorat, l’ouïe, la vision et le goût. Leurs rôles sont bien connus de la population. Il existe pourtant deux autres systèmes sensoriels, le système vestibulaire et le système proprioceptif, qui jouent un rôle important dans l’apprentissage. Le système vestibulaire traite les mouvements de la tête et du corps dans différents plans. Il est en partie responsable d’assurer l’équilibre, de maintenir un bon tonus musculaire dans différentes positions ou de s’ajuster aux changements de direction. Le système proprioceptif, quant à lui, envoie au cerveau les informations relatives à la force des tensions sur les muscles, les ligaments et les tendons. Il permet au corps de bien se positionner dans l’espace, de planifier et d’exécuter un mouvement.

 

 


Vous aimez cet article? Voici une lecture que nous vous suggérons: https://sosprof.ca/outils-pour-mieux-se-concentrer/


 

Application du rôle des sens chez un élève

 

la modulation sensorielle

Prenons l’exemple d’un élève qui doit lire un texte de manière individuelle en classe. Dans ce contexte, la modulation sensorielle lui permet d’accorder de l’importance aux stimuli importants en fonction de la tâche demandée. D’abord, toujours de façon inconsciente, l’élève doit ignorer les bruits de fond pour se concentrer sur la tâche  (système auditif). Il doit ajuster sa tête pour bien la positionner dans l’espace afin d’effectuer la lecture correctement (systèmes vestibulaire et visuel). Il doit également adopter une position optimale, en ajustant la tension de ses bras sur le pupitre et en régulant son tonus musculaire (système proprioceptif).

 

Ces expériences sensorielles sont nombreuses et exigeantes en contexte scolaire. Dans certains cas, cela peut affecter la disponibilité aux apprentissages de l’élève. Ainsi, le système nerveux a parfois besoin d’être apaisé afin de mieux réajuster son niveau d’éveil. Les sens sont une belle porte d’entrée pour réorganiser le système nerveux central.

 

 

Voici quelques TRUCS SIMPLES et EFFICACES à intégrer en classe, en période de devoirs  ou à n’importe quel moment opportun de la journée :

  • Intégrer une routine d’éveil des muscles avant une tâche exigeante. Par exemple, faire des sauts sur place, marcher en faisant de grands pas lourds, tourner sur soi-même, tirer chaque doigt, etc.

 

la modulation sensorielle

  • Activer le système proprioceptif par les muscles buccaux: mâcher un collier prévu à cet effet, boire de l’eau, du yogourt ou une compote avec une paille (aspiration), souffler dans des instruments de musique, à bulles ou des sifflets avec embout, mâcher un Chewy, etc.

 

  • Faire un massage sur le dos de l’enfant en roulant un ballon (mou et léger) avec une pression ferme, cela compresse les muscles et apaise le système nerveux.

 

  • Jouer avec des objets de textures intéressantes telles que la pâte à modeler, les ouates, les jeux Tangle, etc.la modulation sensorielle

Pour savoir comment l’ergothérapie peut vous venir en aide, suivez les liens suivants :