Difficultés d’accès lexical : quand trouver ses mots est un défi !

Par Marie-Philippe Laliberté, orthophoniste à la Clinique d’orthophonie Jeux de mots, Boucherville

 

 

accès lexical - sosprof

L’ accès lexical désigne la capacité à retrouver un mot en mémoire pour l’exprimer à un moment précis. Des difficultés d’accès lexical peuvent s’exprimer à l’oral, comme à l’écrit. On fait souvent référence à ce genre de difficultés par l’expression « avoir le mot sur le bout de la langue ». En contexte, les enfants ayant des difficultés d’ accès lexical peuvent prendre plus de temps pour chercher leurs mots, avoir besoin de l’aide de leurs interlocuteurs, se tromper de mots ou alors employer des mots imprécis pour s’exprimer (quelque chose, l’affaire, ça, etc.). Certains ont l’air d’hésiter ou de bégayer. Un élève débrouillard aura tendance à utiliser des gestes ou des définitions pour exprimer sa pensée pour éviter d’utiliser le mot qui lui manque (ex. « Ça sert à regarder les étoiles! » pour le mot « télescope »).

Plusieurs enfants du préscolaire et du primaire présentent cette problématique, qui peut avoir un impact à différents niveaux, selon l’âge et la sévérité de l’atteinte. En bas âge, l’enfant aura de la difficulté à nommer des images, à participer à une conversation ou à raconter précisément un événement de sa vie. Certains croiront alors à un vocabulaire sous-développé, alors que, dans la plupart des cas, les mots font bel et bien partie du « dictionnaire mental » de l’enfant, c’est plutôt le chemin pour les atteindre qui est ardu. Plus tard, les présentations orales, les productions de textes et les dictées pourront constituer d’autres défis pour cet élève.


POUR AIDER L’ENFANT QUI PRÉSENTE DES DIFFICULTÉS D’ ACCÈS LEXICAL :

 

  • Laissez-lui du temps pour trouver ses mots et félicitez-le quand il utilise des mots précis pour s’exprimer.

  • Aidez-le à établir une représentation claire des mots nouveaux ou des mots difficiles en mettant en évidence les aspects suivants :

    • Catégorie du mot (ex. : animal, vêtement, meuble)
    • Caractéristiques du mot (ex. : une girafe, ça a un long cou, des taches brunes et on en voit au zoo).
    • Premier son/première lettre du mot (ex. : dans girafe, le premier son est « jjjjjjj »)
    • Nombre de syllabes dites/orales dans le mot (ex. : dans girafe, il y a deux syllabes gi-rafe)
    • Image du mot (« prendre en photo » le mot écrit avec ses yeux)
    • Classe du mot (ex. : un verbe, un adjectif, un nom)
    • Comparaisons avec d’autres items de la même catégorie (ex. : une girafe, ça ressemble à un cheval, mais ça a un plus long cou.)
  • Utilisez ces indices pour lui poser des questions lorsqu’il semble chercher un mot en particulier (ex. : à quoi ça sert? ça ressemble à quoi? où est-ce qu’on le retrouve? »).

  • Encouragez-le à utiliser lui-même les indices qui lui sont efficaces pour stimuler l’accès à ses mots dans la vie quotidienne (ex. : « Je ne me souviens plus du mot, c’est un animal avec un long cou… Ah oui! Une girafe! »).

  • Jouez à des jeux éducatifs pour améliorer l’organisation du vocabulaire et favoriser la recherche de mots :

    • Catégoriser des mots;
    • Faire des associations de mots;
    • Évoquer le plus grand nombre de mots pour une catégorie, un son ou une caractéristique;
    • Trouver des antonymes ou des synonymes;
    • Jeux de type : Scattegories, Tic tac boum, Mont à mots mini, Fou du dé, Fou des défis, etc.
  • Lors des productions écrites, aidez l’élève à bâtir une liste de vocabulaire en lien avec le thème donné, pour qu’il puisse s’y référer lors de la rédaction du texte.

  • Lors des examens, formulez les questions avec un vocabulaire précis pour stimuler l’accès aux connaissances chez l’enfant.