Faciliter la période des devoirs et des leçons avec un enfant TDA/H

Faciliter la période des devoirs et des leçons

La période des devoirs et des leçons est souvent difficile pour de nombreuses familles. Le défi peut être encore plus grand lorsqu’un enfant a un trouble déficitaire de l’attention, avec ou sans hyperactivité, aussi appelé TDA/H. Soyez sans crainte, nous sommes là pour faciliter la période des devoirs et des leçons avec un enfant TDA/H. Voici quelques conseils :

Faciliter la période des devoirs et des leçons avec un enfant TDA_H. Making homework and lesson time easier with an ADD_ADHD child. SOSprof. SOSteacher

Établir une routine pour la période des devoirs

Plusieurs enfants ayant un TDA/H ont de la difficulté à vivre avec l’instabilité, c’est pourquoi la routine est la clé du succès. Vous pouvez donc en établir une à la maison pour les devoirs et les leçons. Peu importe à quoi votre horaire ressemble, s’il est stable, cela aidera grandement votre enfant à mieux s’y retrouver. Sa journée sera prévisible, dans un cadre préétabli, et il pourra mieux s’organiser dans le temps. L’organisation est d’ailleurs une difficulté principale chez les enfants atteints de TDA/H.Il faut tout de même être conscient qu’une bonne routine peut être difficile à établir au tout début. Soyez indulgent envers vous-mêmes et utilisez des supports visuels, comme un minuteur ou un sablier. La constance sera votre meilleure alliée!

Prendre des pauses

Comme l’attention soutenue est plus difficile chez les enfants ayant un TDA/H, il est important de leur accorder des pauses. Dès qu’on observe un déclin de concentration, on se lève et on bouge! Les pauses actives sont une excellente idée pour ces enfants qui ont besoin de dépenser leur énergie. Vous pouvez danser, courir sur place, faire des pompes : les possibilités sont infinies. Puisqu’ils ont souvent la bougeotte, on peut aussi leur permettre de pédaler sur un vélo stationnaire ou encore de rester debout pendant qu’ils travaillent. Cette façon de faire, plutôt non conventionnelle, peut être désorientante pour un parent qui n’a pas de trouble déficitaire de l’attention, mais pour les enfants TDA/H, avoir la possibilité de bouger en réfléchissant peut faire toute la différence.

Segmenter les périodes de travail et les tâches

La segmentation des périodes de travail peut être grandement aidante. Plutôt que de travailler pendant des heures de façon continue, il est préférable d’opter pour plusieurs courtes périodes, selon les besoins de l’enfant. On peut également segmenter les tâches en plusieurs étapes pour les travaux plus longs ou difficiles. De plus, il est important de fixer une limite de temps : par exemple, même si après 30 minutes, les devoirs et les leçons ne sont pas terminés, on arrête! Cela évite de s’éterniser. Pour les consignes, énoncez seulement une consigne à la fois et évitez les situations où votre enfant est en double tâche, c’est-à-dire où il doit faire deux choses en même temps.

Éliminer les distractions

Comme les enfants vivant avec un TDA/H sont facilement distraits, il est important d’éliminer toute source de stimulation, qu’elle soit auditive, visuelle, ou tactile : la télévision ouverte en arrière-plan, les nombreux objets sur la table de travail, les autres personnes dans la pièce qui font des va-et-vient. Il est très important d’avoir un endroit dédié aux devoirs, où votre enfant ne sera pas dérangé. Les coquilles antibruit sont souvent utilisées pour bloquer le son et permettent à l’enfant avec un TDA/H de mieux se concentrer et d’être moins distrait par les bruits dont il ne peut faire abstraction.

S’adapter à votre enfant

On peut souvent penser qu’il y a une seule façon de traiter l’heure des devoirs et des leçons, ou que votre enfant ayant un TDA/H doit accomplir cette période de la même façon que sa fratrie. Au contraire, il est important de s’adapter à ses besoins et ses particularités. Tout d’abord, trouvez le moment le plus propice pour lui. Par exemple, s’il est davantage concentré, dès qu’il arrive de l’école, saisissez cette occasion Habituellement, plus la journée avance, plus la fatigue s’installe. Si l’enfant prend de la médication pour son TDA/H, c’est le même effet : elle commencera à moins se faire sentir vers la fin de la journée. L’important, c’est de trouver sa propre recette gagnante.

Rendre la période de devoir ludique

Le renforcement positif est très important chez les enfants ayant un TDA/H. Un système d’émulation pour augmenter la motivation peut être une bonne idée. Par exemple, planifiez une récompense hebdomadaire ou un système d’étoiles pour chaque bon coup. Vous pouvez aussi rendre la période de devoirs plus amusante en trouvant des jeux pour pratiquer les multiplications, jouer au Scrabble pour travailler le vocabulaire, etc. N’hésitez pas à féliciter ou récompenser votre enfant dès que c’est mérité : la motivation réelle est fondamentale.

Par Alexandrine Alarie,

Enseignante en adaptation scolaire et tutrice chez SOSprof

Voici un autre article qui sauront vous plaire :

Pour en savoir plus  et mieux vous outiller :