La population mondiale

La population mondiale-SOSprof

Récapitulatif

 

En 2021, la population mondiale est estimée à 7,8 milliards d’humains. La population mondiale a fortement augmenté depuis le début du 20e siècle. En effet, en 1900, la population mondiale était estimée à 1,65 milliards d’humains, cinquante ans plus tard, en 1950, 2,6 milliards.

La population continue sur sa lancée au cours de la deuxième moitié du 20e siècle puisqu’en 1987, 5 milliards de personnes vivaient sur notre planète et à l’aube du 21e siècle, en 1999, le cap de 6 milliards est atteint et en 2011, la population mondiale a atteint 7 milliards d’êtres humains.

 

À quoi s’attendre pour les années à venir ?

 

Pour l’année 2050, les experts s’attendent, encore, à une augmentation importante de la population puisqu’ elle atteindrait 9,7 milliards d’humains, soit une augmentation de 2 milliards de personnes.

Pour l’année 2100, les estimations sont un peu plus floues et controversées. L’ONU, de son côté, croit que la population va encore augmenter pour atteindre 11 milliards d’humains. Toutefois, des chercheurs de l’Institute for Health Metrics and Evaluation à Seattle (IHME), penchent plus sur une diminution de la population après 2050 pour atteindre 8,8 milliards en 2100 en raison de la baisse du taux de fécondité observée dans le monde. (Voir lien de cet article à la fin)

 

 

Comment expliquer une aussi grande augmentation ?

 

Effectivement, la question mérite d’être posée, comment peut-on expliquer que la population a pu augmenter autant en à peine un siècle ? Deux principaux facteurs sont responsables de ce phénomène, soit les progressions de la médecine et l’amélioration des conditions de vie.

Ces deux facteurs sont responsables d’une grande augmentation de l’espérance de vie. En 1960, l’espérance de vie d’un être humain était estimée à 52 ans, alors qu’aujourd’hui, ce chiffre atteint 72 ans.

De plus, une amélioration de la médecine et des conditions de vie ont fortement réduit le taux de mortalité infantile. Au Canada, en 1960, le taux de mortalité infantile était de 27.8 sur 1000 naissances alors qu’en 2019, ce taux était de seulement 4,2. À l’échelle mondiale, sur ce même laps de temps, le taux de mortalité infantile passe de 64,5 sur 1000 naissances à 28,2.

 

Une population inégalement répartie

La répartition de la population est fortement inégale puisque l’Asie, à elle seule, comporte 61 % de la population mondiale. L’Afrique accueil, quant à elle, 17 % de la population, l’Europe 10 %, l’Amérique du Sud et les Caraïbes, 8% et 5 % en Amérique du Nord et en Océanie. 

De plus, près de 40 % de la population mondiale vit dans seulement deux pays, soit la Chine (1,44 milliard d’habitants) et l’Inde (1,39 milliard d’habitants). 

 

Voici un autre article qui saura vous plaire :

 

 

Pour en savoir plus  et mieux vous outiller :

 

 

Pour suivre l’évolution de la population mondiale en temps réel :