Plan de match pour les enfants en difficulté d’ apprentissage de la lecture et/ou de l’orthographe

Plan de match pour les enfants en difficulté d’ apprentissage de la lecture et/ou de l’orthographe

Nicole Carty orthophoniste, avril 2016

apprentissage de la lecture

  1. Lire, pour votre enfant, les classiques des mythes et légendes du monde.
    1. Aux moments opportuns, discutez avec votre enfant du contenu du texte.
    2. Élaborez sur le vocabulaire, mais jamais trop longtemps, pour ne pas perdre la motivation de poursuivre l’aventure.
    3. Profitez-en pour faire des commentaires sur les particularités orthographiques des mots (consonnes muettes finales, conjugaison des verbes, doublement de consonnes, etc.).

 

  1. Écrire pour votre enfant. C’est ce qu’on appelle la ‘’dictée à l’adulte’’ :
    1. Ralentissez votre écriture automatique et vos processus de raisonnement automatique ;
    2. Exprimez votre raisonnement orthographique et grammatical à voix haute ;
    3. Écrivez vos mots, son par son, syllabe par syllabe.
    4. Votre enfant pourra vous dicter des textes qu’il a aimés, des textes qu’il invente, des projets qui le branchent, etc.

 

  1. Profitez des jeux de questions que vous avez peut-être à la maison (‘’les Incollables’’ ; ‘’les records de la nature’’ de Bioviva ; ‘’Nature Enjeux’’ ; ‘’la Classe de 5ème ‘’ ; ‘’McWiz jr.’’ ; etc.).
    1. C’est votre enfant qui vous teste !
    2. Vous devrez répéter la question à voix haute (c’est bon pour la mémoire, puis la compréhension, et c’est aussi une bonne stratégie à lui démontrer).
    3. Encore une fois, ralentissez votre processus de réflexion et, surtout, exprimez-le à voix haute (ça fait durer le suspense et engage son attention).
    4. Puis, écrivez votre réponse, toujours en réalisant votre raisonnement orthographique à voix haute, et en écrivant, son par son, syllabe par syllabe.

 

  1. Encouragez votre enfant à écrire, sur un sujet qui le passionne. Deux modalités possibles : l’ordinateur et le papier-stylo.
    1. Premièrement : il écrit pour exprimer ses idées et il a le droit de faire autant d’erreurs orthographiques qu’il le veut.                                                                                                                    *N.B. Notez bien le concept d’erreur plutôt que faute. Le premier est développemental et fascinant, le deuxième tue le plaisir et éteint la motivation d’essayer.
    2. Deuxièmement : lisez son texte pour lui et discutez du contenu : relevez ses idées incroyables et ingénieuses.
    3. Troisièmement, soyez son partenaire dans l’orthographe : relevez tous les mots justes et relevez toutes les parties de mots justes. Explicitez le raisonnement qui justifie ses succès orthographiques (il faut absolument consolider les acquis).
    4. Quatrièmement, s’il l’accepte, proposez, sur votre papier, les réponses alternatives à ses tentatives erronées.
      • Si son texte est rempli d’erreurs, faites bien attention à seulement en sélectionner quelques-unes, les plus rapidement maîtrisables, les plus petites.
      • Maintenez un esprit de collaboration, d’échange, de nature conversationnelle.
      • S’il se fatigue, arrêtez : c’est plus important de maintenir une attitude plaisante et de confiance, pour mieux reprendre de nombreuses autres fois.
      • Si vous avez compris son erreur (par exemple, il met un ‘’s’’ au lieu d’un ‘’ent’’ pour le pluriel du verbe, admettons) exprimez son raisonnement et dans quel contexte ça ‘’aurait pu marcher’’ (par exemple, si c’était un nom ou un adjectif), puis, explicitez simplement le raisonnement à retenir (par exemple, bien, quand c’est un verbe je mets ‘’ent’’ pour le pluriel).Et, poursuivez.
      • Maintenez le rythme, l’action, la qualité des échanges avec lui/elle.

 

  1. Découvrez, avec votre enfant, sur Internet, les sites pour enfants qui proposent des jeux de mots: des devinettes, des charades, des mots croisés, des mots cachés, des bonshommes pendus, des codes secrets et autres jeux de mots. À nouveau, on applique les stratégies de ‘’dictée à l’adulte’’. De tels jeux sont parfaits pour maintenir l’attention, de manière agréable, sur l’orthographe.

 

  1. Découvrez, avec votre enfant, sur Internet, le site Quizz Biz: faites ensemble les quizz créés par d’autres enfants et adultes. Ensuite, inventez et « publiez » en ligne vos propres quizz ! C’est gratuit et amusant !

 

  1. Partagez un journal. Tous les soirs, au moment du coucher, demandez-lui de vous raconter quelque chose de sa journée. Inscrivez ce qu’il vous dicte dans son journal. Invitez-le à relire le paragraphe qui le concerne, de le signer et de le dater.

 

Surtout, amusez-vous bien !